• Nahid

L’Aurâ® du Souvenir de la Balance : le souvenir de l’Autre

Mis à jour : 22 sept. 2019

SOUVENEZ-VOUS DE L'AUTRE...



Des forces invisibles transforment le décor sur la scène de la Balance. La vie a prévu que vous vous souveniez de quelque chose d’important à l'occasion de cette Pleine Lune en Poissons du 14 septembre 2019 que vous revisiterez le 1er octobre 2020 de manière surprenante. En attendant, je commence à vivre votre scène et je ressens une gêne inouïe. Cela fait quelques jours maintenant que je vais et viens, pas totalement rassurée du souvenir prêt à émerger. Au moment où je vous écris, je ne sais pas ce qui va se passer et j'entends une musique sans paroles, "Yearning"... Comme si, pour ce que je devais partager ici, il n'y avait pas de mots... Il va falloir que j'en trouve pourtant, sinon vous serez beaucoup à penser que je boude cette énergie, celle de ma grande sœur que je prends d'ailleurs par la main dans ma tête pour trouver le courage de rester... Comme lorsque j'étais toute petite. Et vous ? De qui pourriez-vous prendre la main pour entrer en scène à présent ?


- 1 -

LE DÉCOR PLANTÉ SUR SCÈNE


Le décor planté sur la scène de l'Aurâ® de la Balance

C’est Vénus qui s’occupe d’installer le décor sur votre scène, comme pour l’énergie du Taureau en vous. Seulement voilà, l’histoire ici n’est pas la même car le souvenir qui en émerge est... Renversant.

Les éléments de votre scène s’imprègnent du Pape d’épée et de la Justice de bâton qui viennent vous présenter une énergie de passion dans vos communications. Autant vous dire que l’ambiance est électrique dans vos relations, dans vos partenariats, dans vos amitiés et associations. Il y a quelque chose de plus étrange encore sur cette scène qui pourra attirer votre attention : un fantôme du passé... Une personne ou plusieurs avec lesquelles vous avez pu échanger des mots malheureux et qui ont pu vous attaquer en vous accusant mutuellement d’une méchanceté, voire même d’une immense cruauté ou d’une trahison sans précédent dans votre vie... Comme si c’était la première fois que cela vous arrivait.

C’est peut-être pour cela que le verre de terre du 5 d’épée ne se présente pas comme un protagoniste actif sur votre scène, mais plutôt comme un objet inanimé, une empreinte qu’a pu vous laisser une relation d’une inhumanité profonde pour certains. Cela participe, passivement pour le moins, au souvenir que nous pouvons recouvrir dans nos vies grâce à vous.


- 2 -

LE RÔLE DES GENS AVEC QUI VOUS PARTAGEZ LA SCÈNE


Le rôle des gens avec qui vous partagez la scène de l'Aurâ® de la Balance

Mercure distribue les rôles à ceux qui doivent partager la scène avec vous. Elle les investit d’influences illustrées notamment par la Maison Dieu et la Justice de bâton.

Ces personnes sont censées se présenter à vous afin de vous révéler un conflit, une dissonance dans leur relation. Cela peut également aller jusqu’à une explosion de colère concernant des ouï-dire, des commérages auxquels elles répondront en vous dévoilant la vérité d’un vol lié à une institution, une maison, un lieu de vie ou un lieu professionnel et qui pourrait vous rappeler de mauvais souvenirs que vous aviez laissé derrière vous sans en comprendre le sens qui aurait pu vous délivrer d’une culpabilité ou d’une condamnation que vous aviez pu vous formuler envers vous-même ou que vous avez projeté sur d’autres que vous.

Une forte attirance magnétique peut également vous être exprimée, une attraction sexuelle ou même la réclamation de la part de votre partenaire de développer votre relation sur ce plan davantage. Des conflits familiaux en lien à l’équilibre du foyer et de la maison, mais également en lien à la place que l’on vous pousse à prendre en tant que chef de famille ou figure d’autorité dans vos entreprises en gardant face à vous le silence, une certaine attitude introspective qui pourrait passer pour de la passivité, de la mollesse ou de l’indifférence pourraient également vous être exprimées et contribuer à provoquer de votre part une explosion. Cette dernière pourra se diriger vers votre engagement passionné et constructif ou destructeur en fonction de la reconnaissance que vous saurez appliquer à ces comportements qui ne sont que des rôles que chacun devra jouer pour que vous puissiez vous libérer de contraintes qui, dans les domaines précités, n’ont plus lieu de perdurer.


- 3 -

L'INSTALLATION DU VORTEX ÉMOTIONNEL SUR SCÈNE


L'installation du Vortex Émotionnel sur scène de l'Aurâ® de la Balance

La lune met en place sur votre scène le vortex d’énergie émotionnelle que l’on vous demandera de traverser lorsque vous entrerez en scène dans quelques minutes.

Elle charge le vortex d’illusions ancestrales qui doivent s’arrêter grâce à votre transmutation du passé. Ces illusions parlent d’une vision immensément douloureuse des finances, du lien à la propriété, de votre rapport au vide et au manque comblé par de l’agitation mentale ou des addictions s’exprimant soit au travers d’une emprise psychologique que vous avez subie ou renforcée dans la vie de ceux qui vous entourent - et qui 'est traduite par un soin poussé à l’extrême -, soit par des substances comme l’alcool, la nourriture, les programmes télévisés de divertissements ou d’informations qui participent, par leur consommation à l’excès, à la forme d’agitation mentale à l’origine d’un émotionnel s’apparentant à une impuissance ou à une victimisation dans vos relations aux autres que vous vous reconnaissez, mais dont il peut vous être difficile de vous libérer. La lune vous dit qu’il vous faudra simplement, chaque jour, ressentir ces émotions sans avoir besoin de s’en débarrasser ou d’y réagir... Juste, ressentez-les. Et voyez le miracle se déployer lorsque vous ne les renforcez plus, mais que vous vous contentez de les traverser en les acceptant complètement.


- 4 -

LA DISTRIBUTION DES SCRIPTS À CEUX QUI PARTAGENT LA SCÈNE AVEC VOUS


La distribution des scripts à ceux qui partagent la scène avec vous de l'Aurâ® de la Balance

La terre se charge de distribuer les scripts à ceux qui se sont vus précédemment attribuer un rôle dans votre vie. Les dialogues évoquent les influences de l’Empereur de bâton et du Roi de denier en nous invitant à parler avec vous de foyer, de famille, de travail et d’argent, certes. Mais cela va plus loin.

Il y a une passion que vous avez en vous, et pour laquelle nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir afin de vous aider à la transformer en opportunité d’accomplissement à la fois personnel et socio-professionnel. La difficulté dont nous informe la Terre vous concernant nous poussera à vous rendre visite, à vous appeler... À vous rappeler qu’au-delà des liens de chair et de sang, vous faites partie de notre famille. Cela pourra également, de notre part, se traduire par des formes de communication qui pourraient momentanément déstabiliser votre rapport à la matière par des choix que nous vous afficherons et qui vous choqueront assez pour vous montrer où se trouvent vos barrières à la prospérité et à l’abondance - et dont peuvent gravement souffrir certains membres de votre famille directe comme votre conjoint ou vos enfants. Il pourra également s’agir de vous proposer un travail que vous pourriez effectuer à votre domicile et qui participerait immédiatement à vous montrer la petitesse et le manque de soin avec lesquels vous pouviez intellectuellement vous traiter lorsqu’il s’agissait de reconnaître des compétences qui vous semblaient encore à parfaire pour « y arriver ». Certains d’entre nous vous le diront de manière brutale et pourtant efficace : « il n’y a nulle part ailleurs où aller, vous êtes déjà arrivé(e) là où vous deviez vous rendre. » Vous pourrez nous parler d’états désirés, de rêves, d’idées... Et il sera intéressant d’écouter ce que chacun vous répondra. Car au coeur d’une cacophonie pourrait émerger une idée éclairée et aisée à mettre en place en lien à l’importance de la famille, de l’amitié, de la solidarité...


- 5 -

L'INSCRIPTION DE LA PEUR CACHÉE EN BAS DE CHAQUE SCRIPT DISTRIBUÉ


L'inscription de la peur cachée en bas de chaque script distribué de l'Aurâ® de la Balance

Les premiers d’entre nous reçoivent les précisions de Mars qui nous indique votre peur cachée. Nous nous regardons les uns les autres lorsque nous avons fini de lire le bas de page du script que nous tenons chacun dans nos mains.

Quelqu’un vous a dit, dans votre passé de jeune adulte, que vous ne valiez pas ce que vous souhaitiez... Que vous n’aviez pas le niveau, qu’il vous faudrait apprendre à vous contenter... Une figure féminine comme « rapportée » a utilisé son savoir, sa position, son autorité pour essayer de vous écraser. Nous continuons de tous nous regarder, les yeux plein de larmes, nous interrogeant du regard pour savoir si cette personne fait encore partie de notre groupe quand on finit par entendre un gémissement d’une douleur qui se finit en crise de larmes et qui nous surprend : une dame âgée s’est écroulée un peu plus loin. Nous souhaitons nous rapprocher d’elle, mais elle tend la main pour nous dire de rester à distance et Mars lui-même n’ose pas intervenir. Il semble désolé et commence à nous raconter ce qu’elle ne peut pour l’instant pas exprimer.

Il nous demande de regarder, dans le vortex émotionnel, l’archétype du Roi de denier en nous indiquant que cette figure illustre dans le ciel la période du Poissons, de la concrétisation. Il nous explique que votre prospérité est à la fois liée à ce Roi de denier et à l’Hermite de bâton qui illustre votre peur et exprime l’énergie de la Vierge - celle notamment de la guérison.

La vieille dame continue de pleurer en laissant échapper des sanglots d’une gorge qui lui fait mal.

Mars nous apprend que cette femme est dans votre vie depuis des années. Au début, on lui avait attribué un rôle comme à nous tous. Il s’agissait de guérir la prospérité de votre lignée par la reconnaissance de la puissance de votre intellect hautement guérisseur et immensément généreux auprès des plus faibles au sein de la société. Seulement voilà, des mots ont été dits, des comportements ont dépassé les limites de votre entendement et vous ont condamné(e) momentanément à ne pas reconnaître le rôle que cette femme était initialement venu jouer afin que vous preniez pleinement votre place dans la vie. Ce moment de méconnaissance s’est transformé, au fil des années, en ressentiment profond né de vos incompréhensions et d’une vision qui peinait à voir au-delà du miroir.

Nous écoutons Mars, et personne ne peut s’empêcher de réaliser à quel point nous vous comprenons... À quel point nous avons vécu - ou continuons de vivre - cette méconnaissance dans certaines de nos relations lorsque celles-ci font tellement mal que notre séparation physique ne nous libère pas de nos perceptions qui, elles, continuent de nous accabler alors que nous sommes éloignés de ceux qui nous ont un jour blessés.

Mars va vers la dame pour l’aider à se relever, mais on l’entend lui dire qu’elle ne peut pas, qu’elle ne peut plus. Et nous le ressentons. Mars lui annonce que pour pouvoir être délivrée de son rôle, il faudrait au moins que quelqu’un d’autre veuille prendre sa place, et elle se met à le supplier d’annuler cette influence dans votre vie. Elle lui demande s’il a un coeur... Si cela ne lui fait rien de vous voir souffrir si intensément, et pourtant le plus souvent en silence. Il se tourne vers nous en espérant qu’un participant puisse se proposer spontanément, mais personne ne souhaite se manifester de cette manière dans votre vie.

Nous souhaitons lui demander quel était le statut qu’on lui avait demandé d’incarner, et elle nous répond avec difficulté qu’elle a joué pour vous le rôle d’une mère, d’une belle-mère. Elle ne se souviendra vraiment de ce statut que lorsque vous serez arrivé(e) sur scène. Elle nous dit, en regardant les 5 épées et les 9 bâtons, qu’elle a en tous cas participé par association, par contractualisation ou même par une décision de justice à une forme d’oppression familiale de laquelle il vous fallait guérir pour tous nous délivrer.

Elle semble dévastée et prête à tout lâcher alors que vous êtes sur le point d’arriver. Et cela pourrait vous empêcher de vous souvenir ! Nous commençons à paniquer, et quelqu’un lui lance : « Mais pourquoi donc avoir accepté ? ».

La vieille femme se met à trembler, et les deux personnes les plus proches se mettent à l’enlacer comme pour la réchauffer : «  Moi j’étais sûre d’elle... J’étais certaine qu’elle se souviendrait de ma présence au-delà des coups bas, des mots et de la violence... »

Mars nous montre des images énergétiques de votre passé qui nous traversent complètement pour que nous puissions y avoir accès, et nous finissons tous par nous asseoir avec elle, terrassés par le ressenti avec lequel vous avez quand-même continué d’aller de l’avant.

Mars nous murmure, d’une voix grave et profonde, que cette dame n’en a plus que pour quelques années à jouer ce rôle, et qu’à tout moment vous pourriez vous souvenir et que cela pourrait tout transformer dans votre vie. Mais il n’y a rien à faire. Quelque chose en chacun de nous vibre différemment. Tout ce que nous voudrions nous entendre vous dire est à quel point nous sommes désolés que notre humanité doive en passer par là pour comprendre et s’ouvrir enfin à la joie.


- 6 -

VOTRE INCANTATION D'OUVERTURE DE SCÈNE


Votre incantation d'ouverture de scène de l'Aurâ® de la Balance

Jupiter assiste à notre état et doit vous préparer à entrer sur une scène où nous sommes tous effondrés en vous encourageant à formuler un mantra de transformation inspiré par une Impératrice de coupe touchant principalement à votre rapport au corps, à la matière, à la propriété et à la manière dont vous gagnez votre argent.

Mais voilà, Jupiter lui-même ne sait pas comment... Il s’agira d’un "beug" dans le programme - une déprogrammation au cœur même de la matrice. Et vous l’entendez, médusé(e), prier pour un miracle.

Alors, peut-être l’imiterez-vous afin de voir le rideau s’ouvrir et rejoindre la scène et tous ses participants ?

On vous entend, là où nous nous trouvons. Et chacune de vos paroles nous relève les uns après les autres...


- 7 -

L'INSPIRATION D'AMOUR INCONDITIONNEL DE VOTRE ENTRÉE EN SCÈNE


L'inspiration d'amour inconditionnel de votre entrée en scène de l'Aurâ® de la Balance

Le rideau s’ouvre sous l’influence de Saturne qui vous a entendu en même temps que nous, et vous entrez en scène en étant inspiré(e) par son énergie à vivre depuis une intention d’amour inconditionnel aux allures d'Empereur de coupe inversé qui se redresse au fur et à mesure.

Nous nous tenons tous les uns à côté des autres, face à vous. Nous sentons votre présence même si nous ne pouvons pas encore vous voir. Pour se faire, il vous faudra d’abord traverser le vortex d’énergie installé sur les planches de bois vieilli par nos allers-retours perpétuels.

Nous faisons tout ce que nous pouvons pour nous retenir de pleurer. Nous savons qu’il vous faut vous souvenir, et nous y sommes dévoués. Mais voilà, nous vous avons entendu prier avec Jupiter là, derrière... Et vos mots nous restent comme une flèche qui a touché notre coeur et qu’il est impossible de décocher.

Même si vous ne saviez pas comment, vous avez souhaité nous libérer en nous reconnaissant par l’inspiration que vous avez décidé de puiser là où nous vous avions - par le passé - blessé(e), assurés que cette créativité féconde pourrait inspirer un nouveau monde à émerger tout en assurant la prospérité qui naît toujours d’une intention immense d’amour pour ceux qui continueront de peupler les endroits où vous serez passé(e) avant en laissant derrière vous la possibilité virginale d’une renaissance et d’une résurrection après chacun de nos pardons.

On nous avait demandé d’agir de telle manière, de vous montrer certaines choses, oui... C’est vrai. Nous le savons. Mais nous restons là, plantés devant l’intangibilité de votre présence qui ne s’oppose à aucun de nous, qui nous enveloppe, qui nous embrasse et reste près de cette femme qui s’est remise à genoux en fermant son visage pour respecter son rôle, le cœur brisé de ne pas pouvoir vous aimer autrement pour l’instant.


- 8 -

VOTRE PERCEPTION DE LA SCÈNE


Votre perception de la scène de l'Aurâ® de la Balance

Uranus vous demande de continuer de contempler la scène afin de laisser votre vision d’amour inspirée décider des formes que prendront vos relations et les évènements auxquels vous pourrez participer, une fois le vortex traversé.

Guidé(e) par la Tempérance inversée, vous vous laissez penser par l’énergie uranienne qui peut dès lors surprendre les programmes inconscients dont la scène était saturée afin de vous permettre une nouvelle expérience depuis une vision totalement fraîche concernant notamment votre union, votre partenaire, votre mariage et tous les couples de toute nature que vous pourriez vous proposer de former dorénavant.

Votre énergie commence à se rassembler à tel point que vous vous densifiez déjà sous nos yeux, alors que vous n’avez pas encore investi l’eau d’émotions à transmuter un peu plus loin. Vous pensez à des nuages que le ciel formerait pour pouvoir témoigner de sa présence par une pluie qui lave, purifie et noie tout ce qui n’est plus censé être porté. Sur la scène, un petit oiseau vient de tomber d’un nid dont on avait ignoré l’existence. Il ne s’est pas fait mal en tombant, il s’est émancipé d’un coup. Il a grandi en quelques secondes sous nos yeux ébahis et se met à se dandiner sur le parquet, fier et enjoué. Il se dirige vers le tourbillon d’énergie et vous le suivez.


- 9 -

VOTRE ENTRÉE DANS LE VORTEX D'ÉNERGIE ÉMOTIONNELLE


Votre entrée dans le vortex d'énergie émotionnelle de l'Aurâ® de la Balance

Vous vous trouvez au cœur de l’énergie émotionnelle installée et chargée par la Lune un peu plus tôt, accompagnée de ce petit oiseau qui plante ses petites griffes sur l’une de vos épaules qui apparaissent à mesure que vous laissez Pluton placer l’influence d’un Soleil et d’une Reine de denier inversés en un "vous" qui se dessine et qui absorbe ces formes...

Celles d’une vérité révélée dans votre cœur d’une femme dont l’autorité n’avait pour but ultime que celui de vous voir incarner la vôtre par le pouvoir du reflet et de l’inversion des opposés qui donne naissance à l’être multidimensionnel que vous incarnez lorsque vous faites du vécu de la dualité une danse, et de cette danse le trésor caché. Le public et les participants découvrent votre corps, vos vêtements, vos mouvements... On vous voit tourner sur vous-même le sourire aux lèvres, et tout le monde cherche du regard le petit oiseau jusqu’à ce que nous comprenions que vous dansez vos émotions sur une musique que seul(e) vous entendez. Le petit oiseau s’est niché dans la douceur des bras enveloppant de cette Reine de denier en vous, et dont la vérité n’était qu’un immense amour qu’elle ne pouvait exprimer autrement qu’en vous donnant de quoi vous émanciper assez pour pouvoir vivre votre danse à vous, sans avoir besoin d’être approuvé(e). Vous traversez le vortex, et vous vous dirigez vers nous qui sommes toujours là, présents, immobiles face à vous.

Et d’un geste dont vous semblez vous-même surpris(e), vous posez votre main sur le dos de la vieille dame à l’endroit du cœur lorsqu’on nous tourne le dos.


- 10 -

L'INCARNATION DE VOTRE RÔLE


L'incarnation de votre rôle de l'Aurâ® de la Balance

Le Soleil vous invite à faire une autre pas afin d’exercer pleinement dorénavant votre pouvoir de manifestation en incarnant, un jour à la fois, votre rôle sur scène. Mais vous l’incarnez déjà, une main posée sur le dos de cette femme. Vous lui murmurez quelques mots en vous rapprochant le plus possible d’elle.

À la fin, elle ne vous tombe pas dans les bras mais reste là, près de vous. Et lorsque vous vous relevez, cela lui donne la force de faire enfin de même. Elle vous regarde du coin de l’oeil presque apeurée, mais vous gardez votre main sur son dos et elle vous remercie en silence. Car votre présence à ses côtés et les mots que vous prononcez la libèrent d’un fardeau. Vous incarnez le Pape d’épée qui se concentre sur la nature humaine - et non plus animale - de ceux qui l’entourent. Elle voudrait vous demander si vous vous souvenez d’elle, mais elle n’en a pas le droit. Elle se dit qu’elle finira par obtenir sa réponse lorsque, dans le monde, vous aurez occupé votre place avec une telle force et un tel courage qu’aucun doute ne pourra subsister... En attendant, elle se dit qu’elle continuera de prier en secret… Vous commencez à engager la conversation avec chacun de nous - vos conjoints, enfants, parents, amis, frères et soeurs -, et nous finissons par nous rassembler autour de vous. Vous nous donnez la parole, reformulez pour nous lorsque nous avons de la difficulté à nous souvenir de nos scripts. Et vous nous écoutez avec une telle intensité que nous ressentons que nous chantons, que vous êtes cette occasion pour nous d’apprendre à évoluer sur cette scène avec plus de légèreté. Vous entendez quelqu’un vous dire que vous devriez en faire votre métier ! Vous souriez... Tout le monde s’est mis à parler avec tout le monde, et vous remarquez que nous avons tellement à dire et à partager... Mais que nous avions besoin de recouvrer la confiance. Une idée vous vient alors : celle de créer un "process", un groupe de parole le weekend, un espace naturel, un jeu, un petit livre pour enfants et parents afin de pouvoir propager cette confiance qui, vous vous dites, ne passe que par la reliance inconditionnelle. Vous partagez votre idée avec cette vieille femme à vos côtés. Et sans vous sourire, elle vous dit : «  Si tu veux t’adresser aux enfants - les petits et les grands -, je peux t’aider. »


- 11 -

LE SOUVENIR JOUÉ SUR SCÈNE


Le souvenir joué sur scène de l'Aurâ® de la Balance

Lorsque nous l’entendons vous poser cette question, notre sang se glace et nous nous figeons. Comme si sa parole avait créé un arrêt sur image. Il ne sait pas ce qu’il se passe, mais il ne semble s’inquiéter que de votre réponse.

Alors, vous regardez cette femme en l’aidant à relever sa tête assez afin que vous puissiez croiser son regard et vous y plonger tout à fait.

"Lorsque je voudrai rentrer à la maison, et à chaque fois que je reviendrai sur scène jusqu’à ce que la différence de lieu s’efface complètement, je n’aurai qu’à me souvenir", dites-vous à Neptune. "Je n’aurai qu’à me souvenir de l’Autre".

Neptune vous sourit et se met à penser ce que nous pensons tous à cet instant. Vous êtes la personne que nous avions choisi(e) pour nous souvenir de l’Autre afin que la séparation, la désunion, les insultes et les humiliations, les coups et les cris, le mépris, l’indifférence et toutes les autres formes physiques comme psychologiques de violence, ne puissent plus continuer de nous séparer mais nous inspirent dorénavant à créer afin de transmuter un passé dont nous avons tous hérité, et dont il nous semblait impossible de nous défaire sans nous condamner. Vous êtes cette personne choisie pour nous rappeler les vœux que nous nous sommes formulés lorsque nous étions encore à l’état pur d’énergie, de ce champ des forces invisibles dont nous avions tout oublié.

Vous vous tournez vers la dame, et nous vous entendons lui déclarer : « Moi, je te reçois, toi. Et je te promets de rester fidèle dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour t’aimer tous les jours de ma vie... »

Nous nous regardons à nouveau les uns les autres et échangeons nos consentements pour finir par nous entendre dire chaque mot à l’unisson. Comme une chanson… Vous l’entendez ?

Neptune vous dit bientôt qu’il est temps de rentrer, et c’est à votre tour de sourire. Vous êtes déjà à la maison à nos côtés, et vous n’avez plus qu’à créer des formes sculptées dans la matière de cet amour que vous ressentez afin d’en laisser un témoignage qui restera comme un joyau... Comme un trésor de l’humanité.


2,934 vues80 commentaires

​© 2019 Créé avec amour par Coming Home Editions. Tous droits réservés. 

Présentation inspirée par Marianne Williamson

Le contenu de ce site est protégé auprès de l'INPI. Toute reproduction, même partielle, est encouragée dans le respect du partage.